P1010135 
 

Depuis le début du XXe siècle, la consommation d’eau douce a été multipliée par sept sur la planète ;

  Au cours des trente dernières années, les quantités d’eau disponibles sont passées d’une moyenne de 12 900 m3 à 6800 m3 par habitant et par an ;

  L’eau non potable est la 1ère cause de mortalité dans le monde, et tue 10 fois plus que les guerres.

  On estime que l’exploitation des réserves d’eau souterraines non renouvelables (à notre échelle de temps humaine) a été multipliée par 3 en 40 ans et représente encore à ce jour 20% de l’irrigation mondiale.

  6,1 milliards de personnes bénéficient d’un accès à l’eau potable en 2010 ; un taux supérieur à l’objectif international d’atteindre 88% de la population mondiale desservis en 2015. Mis il reste 2,5 milliards de personnes sans accès à des installations sanitaires.

  Les sols, eux aussi, sont soumis à une érosion intense avec une menace sur l’agriculture mondiale. Dans certaines régions, les sols sont lessivés 100 fois plus vite qu’ils ne se régénèrent.

www.encyclo-ecolo.com

Puits Erythrée